Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Samsung : le téléphone Galaxy S10 peut être déverrouillé par n'importe quelle empreinte digitale,
Une mise à jour pour corriger le défaut du lecteur d'empreintes est annoncée

Le , par Bruno

52PARTAGES

9  0 
Lors du lancement de son smartphone Galaxy S10, Samsung avait qualifié son système d'authentification de révolutionnaire. L'entreprise fondée par Lee Byung-chul, dont le siège est basé à Séoul en Corée du Sud, a déclaré sur son site officiel que : « le scanner d'empreintes digitales Ultrasonic est une fonctionnalité révolutionnaire d'authentification biométrique uniquement disponible sur Galaxy S10, S10 + et S10 5G ».

La biométrie permet d'identifier et d'authentifier une personne sur la base d'un ensemble de données reconnaissables et vérifiables, uniques et spécifiques à celles-ci. L'authentification biométrique étant le processus consistant à comparer les données des caractéristiques d'une personne au « modèle » de référence préalablement enregistré dans un support afin de déterminer la ressemblance.


La révolution annoncée par Samsung ne semble être que l’ombre d’elle-même, dans la mesure où, le système de sécurité déployé sur les téléphones de la série Galaxy S10 serait défectueux. En effet, le Galaxy S10 avec son lecteur d’empreintes digitales à ultrasons intégré à l’écran peut-être déverrouillé par n'importe qui lorsque l'utilisateur a enregistré son empreinte digitale avec un protecteur d’écran ou un quelconque morceau de plastique transparent.

Samsung a déclaré être « conscient du cas de la reconnaissance des empreintes digitales défectueuse de S10 et va bientôt émettre un correctif logiciel. » La banque coréenne KaKao Bank, accessible uniquement en ligne, a demandé aux clients de désactiver l'option de reconnaissance des empreintes digitales pour se connecter à ses services jusqu'à ce que le problème soit résolu. Une porte-parole de Samsung a déclaré: «Nous enquêtons sur cela en interne. Nous recommandons à tous les clients d’utiliser des accessoires Samsung agréés, spécialement conçus pour les produits Samsung. »

Le couple britannique qui a découvert le problème de sécurité a déclaré que c'était une réelle préoccupation. « Nous avons appelé Samsung pour signaler un problème sur notre téléphone, l’assistant client a pris le contrôle du téléphone à distance et est entré dans tous les paramètres. Il a finalement admis que cela ressemblait à une faille de sécurité. »

Alors que l’entreprise spécialisée dans la fabrication des produits électroniques n’accorde aucune générosité sur les prix appliqués à ces produits, les clients seraient toujours à la demande d’un nouveau modèle, toujours plus puissant et toujours plus beau. Se retrouvant ainsi en train d'alimenter un système, sans pour autant que cela ne donne naissance à des produits plus sécurisés. Les solutions biométriques de Samsung échouées ne sont pas nouvelles. La dernière fois, c'était le Galaxy S8 de 2017, livré avec un système de reconnaissance faciale construit par Samsung, qui présentait des défauts. Vous pouviez déverrouiller le téléphone avec une photo de quelqu'un d’autre.

Voici à quoi ressembleraient les prix sur le marché :

  • Galaxy S10 (6,1 pouces, 128 Go) : 799 livres, soit 890 euros ;
  • Galaxy S10 (6,1 pouces, 512 Go) : 999 livres, soit 1 113 euros ;
  • Galaxy S10+ (6,4 pouces, 1 To) : 1 399 livres, soit 1 558 euros ;
  • Galaxy S10+ (6,4 pouces, 128 Go) : 899 livres, soit 1 000 euros ;
  • Galaxy S10 Lite (5,8 pouces, 128 Go) : 669 livres, soit 745 euros ;
  • Galaxy S10+ (6,4 pouces, 512 Go) : 1 099 livres, soit 1 224 euros.

Source : BBC

Et vous ?

Quel est le maximum que vous seriez prêt à payer pour un smartphone ?

Doit-on vraiment payer aussi cher pour un système possédant une telle faille ?

Voir aussi :

Samsung dévoile le Galaxy Fold : un smartphone / tablette 2 en 1 à écran pliable, compatible avec la 5G et vendu à près de 2000 USD

Samsung a conçu une nouvelle architecture GPU mobile, qui pourrait être utilisée dans les smartphones et les superordinateurs

Canalys : la baisse de 23% de ventes d'iPhone est la plus forte de l'histoire d'Apple, Huawei est le seul constructeur à connaître la croissance

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/10/2019 à 16:12
Si ton tel peu être déverrouillé par ta femme c'est un problème, beaucoup de divorces en perspective
0  0 
Avatar de Michel Rotta
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 24/10/2019 à 16:31
Soyons raisonnables, le problème n'arrive que si le propriétaire du téléphone veut protéger son écran des rayures. Qui protégerait ainsi son écran sur un téléphone qui ne coûte que 1250€ ? Qui ?
0  0