Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google publie la liste des trois moteurs de recherche alternatifs proposés par pays de l'UE sur Android au quatrième trimestre 2020
DuckDuckGo est éjecté de la liste de plusieurs pays

Le , par Stéphane le calme

132PARTAGES

12  0 
En réponse à une amende de 5 milliards de dollars qui lui a été infligée par la Commission européenne pour abus de position dominante avec son système d’exploitation pour appareils mobiles Android, Google a prévenu en mars 2019 son intention de demander aux utilisateurs d’Android en Europe quel moteur de recherche ils veulent utiliser par défaut sur leurs mobiles. La société a également présenté aux utilisateurs d’Android une option permettant de télécharger des applications de recherche et de navigateur supplémentaires dans Google Play.

Plus tard, en août 2019, l'entreprise a déclaré dans un communiqué : « L’année prochaine, nous proposerons aux utilisateurs d’Android un nouveau moyen de sélectionner un moteur de recherche pour alimenter un champ de recherche sur leur écran d’accueil et par défaut dans Chrome (si installé). Les fournisseurs de recherche peuvent demander à faire partie du nouvel écran de sélection qui apparaitra lorsque quelqu’un configurera un nouveau smartphone ou tablette Android en Europe ».

L’entreprise a indiqué que « les fournisseurs de recherche éligibles devront remplir un formulaire de candidature et pourront enchérir pour une inclusion basée sur une enchère ».

À priori, quatre options (incluant le moteur de recherche de Google et trois alternatives déterminées au terme d’une sélection payante) devaient être proposées dans un ordre aléatoire aux utilisateurs. Les alternatives éligibles devaient participer à des enchères par pays et faire une offre par pays en précisant le montant qu’elles consentent à verser à la firme de Mountain View pendant la période de grâce - de janvier à décembre 2020 pour la première phase - chaque fois qu’un client utilisera leur moteur de recherche sur Android à la place Google. Le moteur de recherche défini durant cette étape obligatoire avant la poursuite du premier démarrage d’un dispositif tournant sous Android sera utilisé par défaut dans le champ de recherche d’Android et dans Chrome (si l’application est installée).

Google a prévu une offre minimale par pays pour figurer dans la short-liste et expliqué que les trois offres les plus élevées atteignant ou dépassant le seuil d’enchère minimal pour un pays donné apparaitront dans l’écran sélection de ce pays. L’entreprise a assuré qu’en cas d’égalité des voix, elle « attribuera les créneaux horaires de manière aléatoire entre les soumissionnaires liés ». Et si moins de trois fournisseurs de recherche éligibles atteignent ou dépassent le seuil d’enchères, elle « remplira les emplacements restants de manière aléatoire à partir du pool de fournisseurs de recherche éligibles. Le groupe de fournisseurs éligibles comprendra ceux qui ont demandé à participer à l’écran de choix, mais n’ont pas soumis d’offre ».

En janvier 2020, la liste des moteurs de recherche alternatifs par pays suivante a été publiée :
  • Autriche : DuckDuckGo, GMX, Info.com
  • Belgique : DuckDuckGo, Info.com, Qwant
  • Bulgarie : DuckDuckGo, Info.com, PrivacyWall
  • Croatie : DuckDuckGo, Info.com, PrivacyWall
  • République tchèque : DuckDuckGo, Info.com, Seznam
  • Danemark : DuckDuckGo, Givero, Info.com
  • Estonie : DuckDuckGo, Info.com, Yandex
  • Finlande : DuckDuckGo, Info.com, Yandex
  • France : DuckDuckGo, Info.com, Qwant
  • Allemagne : DuckDuckGo, GMX, Info.com
  • Grèce : DuckDuckGo, Info.com, Qwant
  • Hongrie : DuckDuckGo, Info.com, PrivacyWall
  • Islande : DuckDuckGo, Info.com, PrivacyWall
  • Ireland : DuckDuckGo, Info.com, PrivacyWall
  • Italie : DuckDuckGo, Info.com, Qwant
  • Lettonie : DuckDuckGo, Info.com, Yandex
  • Liechtenstein : DuckDuckGo, Info.com, Qwant
  • Lituanie : DuckDuckGo, Info.com, Yandex
  • Luxembourg : DuckDuckGo, Info.com, Qwant
  • Malte : DuckDuckGo, Info.com, PrivacyWall
  • Pays-Bas : DuckDuckGo, GMX, Info.com
  • Norvège : DuckDuckGo, Info.com, PrivacyWall
  • Pologne : DuckDuckGo, Info.com, Yandex
  • Portugal : DuckDuckGo, Info.com, Qwant
  • République de Chypre : DuckDuckGo, Info.com, PrivacyWall
  • Roumanie : DuckDuckGo, Info.com, PrivacyWall
  • Slovaquie : DuckDuckGo, Info.com, Seznam
  • Slovénie : DuckDuckGo, Info.com, PrivacyWall
  • Espagne : DuckDuckGo, Info.com, Qwant
  • Suède : DuckDuckGo, Info.com, PrivacyWall
  • Royaume-Uni : Bing, DuckDuckGo, Info.com

Google a précisé que son propre moteur de recherche n’a pas participé aux enchères. Sa solution a néanmoins été systématiquement proposée aux internautes lors de la configuration, en plus des trois autres services. L’entreprise américaine indique que ces places concernent la période courant du 1er mars 2020 au 30 juin 2020.


De nouvelles enchères, une liste modifiée des moteurs de recherche alternatifs proposés par défaut

Fin septembre, Google a mis à jour la liste des moteurs de recherche alternatifs par pays sur la période de grâce allant du 1er octobre 2020 au 31 décembre 2020 :
  • Autriche : Bing, info.com, PrivacyWall
  • Belgique : Bing, info.com, PrivacyWall
  • Bulgarie : DuckDuckGo, GMX, info.com, PrivacyWall, Yandex
  • Croatie : DuckDuckGo, GMX, info.com
  • République tchèque : info.com, PrivacyWall, Seznam.cz
  • Danemark : Bing, info.com, PrivacyWall
  • Estonie : GMX, info.com, Yandex
  • Finlande : Bing, info.com, PrivacyWall
  • France : Bing, info.com, PrivacyWall
  • Allemagne : Bing, info.com, PrivacyWall
  • Grèce : GMX, info.com, PrivacyWall, Yandex
  • Hongrie : GMX, info.com, PrivacyWall, Yandex
  • Islande : DuckDuckGo, GMX, info.com
  • Irlande : Bing, info.com, PrivacyWall
  • Italie : Bing, info.com, PrivacyWall
  • Lettonie : info.com, PrivacyWall, Yandex
  • Liechtenstein : DuckDuckGo, GMX, info.com
  • Lituanie : GMX, info.com, PrivacyWall
  • Luxembourg : GMX, info.com, Qwant
  • Malte : GMX, info.com, PrivacyWall
  • Pays-Bas : Bing, info.com, PrivacyWall
  • Norvège : Bing, info.com, PrivacyWall
  • Pologne : GMX, info.com, PrivacyWall
  • Portugal : GMX, info.com, Yandex
  • République de Chypre : GMX, info.com, Yandex
  • Roumanie : GMX, info.com, PrivacyWall, Yandex
  • Slovaquie : GMX, info.com, Seznam.cz
  • Slovénie : Ecosia, GMX, info.com
  • Espagne : Bing, info.com, PrivacyWall
  • Suède : Bing, info.com, PrivacyWall
  • Royaume-Uni : Bing, info.com, PrivacyWall

Comme l'indique la liste, en France, les moteurs de recherche aléatoires qui seront proposés sont désormais Bing, info.com, PrivacyWall. Notons que seule info.com figure toujours dans la liste (la précédente était constituée par DuckDuckGo, Info.com et Qwant).

La réaction de DuckDuckGo

Le moteur de recherche, qui se veut le champion de la vie privée, n'a pas manqué d'indiquer qu'il était persuadé de ne pas figurer dans la liste des gagnants des enchères :

« Comme expliqué dans cette série, nous pensons que les menus de préférences de recherche - ceux qui modifient tous les paramètres de recherche par défaut et incluent les alternatives Google les plus courantes - peuvent permettre aux consommateurs d'exprimer facilement leurs préférences de recherche et d'accroître considérablement la concurrence sur le marché de la recherche. Nos tests d'utilisateurs sur grand échantillon les plus récents montrent que lorsqu'un menu de préférences de recherche est correctement conçu, la part de marché de Google sur les mobiles de recherche pourrait immédiatement baisser d'environ 20 % (avec un changement de marché potentiellement plus important au fil du temps).

« Cependant, le menu de préférences de recherche actuel de Google dans l'UE n'est pas correctement conçu, comme en témoignent les résultats des enchères du quatrième trimestre 2020 qui viennent d'être publiés, indiquant quels moteurs de recherche apparaitront dans le menu. DuckDuckGo, bien qu'il s'agisse de l'alternative à Google que les consommateurs souhaitent le plus sélectionner, n'apparaitra plus dans la plupart des pays. En conséquence, de nombreux résidents de l'UE qui achètent un nouvel appareil Android n'auront plus un moyen facile d'adopter un moteur de recherche privé.

« Le principal problème avec le menu des préférences de recherche de Google est qu’il s’agit d’une enchère payante dans laquelle seuls ceux qui proposent les enchères les plus élevées figurent sur le menu. Ce format d'enchères incite les participants à proposer un montant qu'ils peuvent espérer gagner par sélection d'utilisateur. Le résultat à long terme est que les alternatives de Google qui participent aux enchères doivent donner la plupart de leurs bénéfices de menu de préférences à Google! L'enchère de Google incite encore plus les moteurs de recherche à être moins respectueux de la vie privée, à augmenter les annonces et à ne pas faire de dons à de bonnes causes, car s'ils font ces choses, ils pourraient alors se permettre de faire une offre plus élevée ».

Et d'expliquer que :

« Bien que DuckDuckGo soit solidement rentable depuis 2014, nous avons été exclus de cette vente aux enchères parce que nous choisissons de ne pas maximiser nos profits en exploitant nos utilisateurs. Concrètement, cela signifie que notre engagement envers la confidentialité et une expérience de recherche plus propre se traduisent par moins d'argent par recherche. Cela signifie que nous devons enchérir moins par rapport aux autres entreprises qui maximisent les profits.

« Nous avons prédit ce résultat, mais avons choisi de participer aussi longtemps que possible, car offrir aux consommateurs un moyen facile d'obtenir une protection simple de la vie privée est plus important qu'un boycott. Nous n’avons pas été éliminés plus tôt pour deux raisons. Premièrement, les prix ont été temporairement vus à la baisse en raison de la diminution du nombre de soumissionnaires, car nous pensons que toutes les entreprises éligibles n'ont pas soumis les documents initiaux à temps pour participer aux premières rondes. Deuxièmement, nous n'avions pas de données adéquates sur les résultats des enchères et leur impact sur nos activités jusqu'à ce tour. Avec ces informations, nous avons proposé ce qui est durable à long terme et nous avons été éliminés ».

DuckDuckGo propose une alternative aux enchères et demande à l'UE de prendre des mesures

Pour DuckDuckGo, il y a de meilleurs moyens de proposer un menu de préférence de recherche qui donne plus de pouvoir au consommateur tout en augmentant la concurrence :

« Dans notre proposition, il n'y a pas d'enchères. Les moteurs de recherche alternatifs avec la plus grande part de marché sur chaque marché sont affichés sur le premier écran, classés au hasard. Les autres moteurs de recherche alternatifs sont disponibles par défilement, également classés aléatoirement.

« Nos recherches montrent qu'un tel menu de préférence peut être une excellente solution. La Commission européenne devrait agir maintenant et demander à Google de revoir la conception de son menu de préférences. La solution actuelle n'en est pas du tout une - elle est fondamentalement truquée par Google au profit de Google. La Commission a déclaré qu'elle attendait des données pour agir : ces données sont désormais disponibles. Pour accélérer ce processus, nous envoyons à la Commission nos données qui démontrent exactement comment le processus actuel élimine inévitablement DuckDuckGo ».


DuckDuckGo a enregistré des records dans son trafic : le moteur de recherche a annoncé que le mois d'août 2020 s'était terminé par plus de 2 milliards de recherches au total via sa plateforme de recherches pour une moyenne de recherches journalière de 65 millions. Depuis le début de l’année, ses statistiques les plus basses ont été observées en janvier avec 1,6 milliard de recherches pour une moyenne de recherches journalière de 51 millions. DuckDuckGo a battu son ancien record de trafic annuel en trois trimestres : en 2020, DuckDuckGo a déjà enregistré 15,5 milliards de recherches (jusqu’au 15 septembre), soit un trafic plus élevé que sur l’année 2019 (15 milliards de recherches) ou 2018 (9,2 milliards de recherches). Un volume de recherches qui est même supérieur à la somme de celles effectuées en 2017 (5,9 milliards), 2016 (4 milliards) et 2015 (3,1 milliards).

DuckDuckGo a enregistré plus de 2 milliards de recherches et 4 millions d'installations d'applications / d'extensions, et la société a également déclaré qu'elle comptait plus de 65 millions d'utilisateurs actifs.

Même si DuckDuckGo se développe rapidement, il contrôle toujours moins de 2 % de tout le volume de recherches en France. Cependant, la tendance de croissance de DuckDuckGo s'est poursuivie tout au long de l'année, principalement en raison du scandale de confidentialité de Google et d'autres entreprises.

Source : Google, DuckDuckGo

Et vous ?

Quelle lecture faites-vous de cette situation ?
Quel(s) moteur(s) de recherche utilisez-vous sur desktop ? Sur mobile ? Sur quel(s) navigateur(s) ?
Que pensez-vous de la pertinence de proposer un moteur de recherche au public lors de l'initialisation d'un nouveau dispositif Android ? Cela est-il susceptible d'influencer les parts de marché ? Dans quelle mesure ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de nazoreen
Membre actif https://www.developpez.com
Le 01/10/2020 à 13:34
Bonjour,

Beaucoup de site de recherche dont les serveurs se trouvent aux USA... C'est une liste éditée par la Maison Blanche ou Google ?!?

Pour les français, on ne nous propose même plus Qwant
2  0 
Avatar de Se7h22
Membre averti https://www.developpez.com
Le 02/10/2020 à 1:52
Citation Envoyé par nazoreen Voir le message
Bonjour,

Beaucoup de site de recherche dont les serveurs se trouvent aux USA... C'est une liste éditée par la Maison Blanche ou Google ?!?

Pour les français, on ne nous propose même plus Qwant
Tu veux parler de Qwant qui utilise les résultats de… Bing ? Sur le principe je comprend, mais cela reste un choix proche d'une solution US du coup ^^'

Après oui, c'est vraiment dommage de ne voir aucune proposition de moteur de recherche chez nous, ou au moins au niveau européen…

Sinon, cette pseudo solution de liste aux enchères pour proposer des alternatives donne vraiment l'impression que Google a fait du bon lobbying pour rester gagnant…
1  0 
Avatar de nazoreen
Membre actif https://www.developpez.com
Le 02/10/2020 à 2:29
Citation Envoyé par Se7h22 Voir le message
Tu veux parler de Qwant qui utilise les résultats de… Bing ? Sur le principe je comprend, mais cela reste un choix proche d'une solution US du coup ^^'
Oui en effet, mais cela ne me gène pas si Qwant ne fournis que les requêtes me concernant et non des traces d'identification. Je suppose qu'il doit y avoir au moins un moteur de recherche dans chaque pays européen à l'image de Qwant ou Lilo pour nous, il aurait été à mon avis utile de les mettre en alternative pour que chaque citoyen européen puisse avoir le choix d'un moteur national. Mais oui, Google œuvre pour lui-même, pour une entreprise privée c'est très banal ! Je m'étonnes que l'Europe ne mette pas autant la pression qu'elle l'avait fait à l'époque contre Microsoft et son navigateur internet explorer dominant le marché !
1  0 
Avatar de ManPaq
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 17/10/2020 à 6:58
Mettez un lien vers DuckDuckGo sur votre smartphone...
Bien gentil mais quand bien même google n'est pas objectif dans ses recherches la chasse aux sorcières n'est pas une solution et ses résultats ne sont que le reflet de nos désirs (bienveillance de google) et nous caresser dans le sens du poil n'a jamais fait de mal: il nous reste un rôle de discrimination et de tri de l'information qui distingue heureusement le moteur de recherche et internet d'un livre ouvert qui dévoile l'intégralité d'un champ de connaissance!
Duck Duck Go n'a pas la prétention d'être meilleur que google mais d'éviter de heurter les sensibilités et en particulier de ne pas s'ingérer dans la vie privée des gens: c'est prétentieux puisque il s'annonce comme étant le portail vers internet et le récipient de la connaissance et de sa pérennité, par extension le saint graal inaccessible! Mais il ne nous montre qu'une vision floutée, édulcorée de notre intérêt pourtant toujours aigüe et assoiffé.
Google a le tort de nous satisfaire, DDG de nous dégoutter. A bon entendeur.
0  0 
Avatar de jpiotrowski
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 12/10/2020 à 21:23
Mettez un lien vers DuckDuckGo sur votre smartphone...
0  1