IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft contribue désormais activement au développement d'Android,
étant déjà connu ces dernières années comme un allié de la communauté open source

Le , par Stan Adkens

39PARTAGES

12  0 
Sous l'impulsion de Satya Nadella, Directeur général de Microsoft, la société est devenue un allié fidèle de la communauté de l’open source. Outre les projets open source tels que Chromium et GitHub, le géant de la technologie veut également aider Android à mieux interagir avec les matériels de nouvelle génération. En effet, comme Chromium, qui est également maintenu par Google, tout le monde peut prendre le code source d'Android et faire sa propre version d'Android. Nokia a créé sa propre plateforme "X" basée sur Android et Amazon a également créé sa propre version d'Android en utilisant le code de "Android Open Source Project (AOSP)".

Avec son implication dans le développement de l’open source, des données récentes prouvent que Microsoft est l’une des meilleures choses qui puissent arriver à Chrome. Avec le nouveau navigateur Edge, Microsoft a adopté l'approche "si vous ne pouvez pas les battre, rejoignez-les" et il semble que cela fonctionne bien en faveur de l'entreprise en tenant compte des derniers rapports sur les parts de marché. Selon le rapport d'octobre 2020 sur les parts de marché des navigateurs, si Google Chrome a toujours une bonne avance sur Microsoft Edge, les derniers chiffres montrent que le navigateur de Microsoft a désormais une part de marché de 10,22 % sur le marché des ordinateurs de bureau, une part qui était de 8,84 % en septembre.


C'est un bond énorme par rapport aux statistiques du quatrième trimestre 2019, qui n'étaient que de 5,60 %, ce qui représente une augmentation impressionnante de 4,62 % d'une année sur l'autre. Google ne peut pas être trop satisfait de ces chiffres, bien qu’il garde une énorme avance. Selon le rapport, la part de Chrome est passée de 69,94 % à 69,25 % et celle de Firefox de 7,19 % à 7,22 %.

Au lieu de développer le navigateur avec un nouveau code source, Microsoft a décidé de construire un nouveau navigateur en utilisant Chromium, un projet open source développé par Google avec des contributions de partenaires industriels, tels qu'Intel et Nvidia. Chromium présente son lot de problèmes, notamment une mauvaise gestion de la mémoire et des batteries, mais Microsoft a travaillé sur de nouvelles fonctionnalités pour améliorer la situation pour tous.

Une autre récente nouvelle donnée a révélé que 161 ingénieurs de l'équipe Microsoft Edge ont réalisé plus de 1835 commits dans le projet open source Chromium depuis novembre de l'année dernière. Microsoft a travaillé sur un large éventail de domaines, notamment la batterie, la mémoire, les performances, la confidentialité, la mise en page, la lecture des médias, les contrôles des formulaires HTML, etc. Les contributions de Microsoft au projet Chromium ont déjà apporté un certain nombre d'avantages à son propre Edge, à Google Chrome et à d'autres navigateurs.


Microsoft contribue toujours activement à un flux constant de nouvelles fonctionnalités pour Chromium. En fait, un commit de code sur lequel la société a travaillé jusqu’à la fin de de novembre a révélé que le géant de la technologie prévoyait d'améliorer la sécurité des navigateurs avec une nouvelle approche pour les autorisations "administrateur" ou élevées. Pour rappel, la fonction de permission élevée vous permet de lancer un programme et ses processus avec un jeton d'administrateur, ce qui permet d'accéder à des fonctions sensibles sans permission supplémentaire.

Android, une autre "cible" de Microsoft

Historiquement, Microsoft a été impliqué dans le développement d'Android. Ces dernières années, le fabricant de Windows est devenu un allié d'Android et Microsoft a publié plusieurs applications utiles pour la plateforme mobile. Microsoft contribue maintenant activement au développement du système d’exploitation Android lui-même.

Depuis l'été, Microsoft a fait plus de 80 commits de code pour la plateforme Android, selon la page Android review de Google, et il apporte activement des modifications à Android pour permettre une meilleure intégration avec le matériel de la prochaine génération. Le 24 novembre, Microsoft a confirmé qu'il travaillait sur une nouvelle API ("Obscured Regions API" pour Android.

« Obscured Regions API ajoute des informations sur les régions de l'écran qui ont été obscurcies par d'autres tâches ou par l'interface utilisateur du système. L'API permettra au développeur de refluer l'expérience dans les régions visibles. Par exemple, un Launcher pourrait animer son tiroir du bas vers les régions non obscurcies afin de permettre à l'utilisateur de lancer une autre application », a noté Microsoft.


Parallèlement, Microsoft ajoute d'autres développeurs/ingénieurs Android à l'équipe interne travaillant sur Surface Duo, Surface Duo 2 et Android. Depuis l’année dernière, Microsoft a préparé quelque chose d'inhabituel et de résolument différent. Le plan ultime de Microsoft pour pousser Android dans un nouveau territoire, sur un smartphone à doubles écrans, pourrait avoir d'énormes implications non seulement pour l'avenir de la plateforme, mais aussi pour la technologie mobile en général.

Linux est également déjà intégré à Windows dans le cadre du "sous-système Windows pour Linux", et nous avons appris lundi que Microsoft travaille également sur le sous-système Android pour Windows 10.

Le nouveau sous-système permettrait aux développeurs d'applications de faire fonctionner leurs applications Android sous Windows 10, et ce avec peu ou pas de modification de code. Pour cela, ils devront conditionner les applications sous forme de format de package d'application MSIX, et pourront ensuite les soumettre au Microsoft Store. Le projet porte le nom de code "Latte", selon Windows Central, qui précise que la mise en production serait pour l'an prochain.

Pour rappel, Microsoft avait déjà tenté de mettre des applications Android sous Windows 10 avec le projet Astoria, avorté depuis. Cette fois, le projet Latte est probablement alimenté par le sous-système Windows pour Linux (WSL). Mais Microsoft devra fournir son propre sous-système Android pour que les applications du système d’exploitation de Google puissent réellement fonctionner. Microsoft a annoncé que le WSL sera bientôt compatible avec l'accélération GPU, ce qui devrait améliorer les performances des applications s'exécutant via WSL.

Sources : Page de commits Android, Chromium Gerrit

Et vous ?

Que pensez-vous de la contribution active de Microsoft au développement d'Android ? Et à l’open source en général ?

Voir aussi :

Microsoft travaille sur un sous-système Android pour Windows 10, qui permettra aux applications Android de fonctionner sous son système d'exploitation
Surface Duo, le premier téléphone Android de Microsoft, est maintenant disponible, un smartphone à double écran qui compile les caractéristiques d'une tablette et celles d'un téléphone
Le sous-système Windows pour Linux WSL 2 s'accompagne du support des interfaces graphiques d'applications, et apporte l'accès aux systèmes de fichiers Linux non pris en charge nativement par Windows
WSL2 sera disponible dans Windows 10 version 2004 prévue pour avril, Microsoft apporte une modification à la façon dont le noyau Linux dans WSL2 est installé et mis à jour

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de stailer
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 01/12/2020 à 14:32
Citation Envoyé par codec_abc Voir le message
Maintenant si Google pouvait laisser le design des APIs d'Android à Microsoft ça serait pas plus mal. Coté Microsoft on a en .Net des APIs simples à utiliser qui durent des années et coté Android, Google invente tous les 6 mois des nouvelles technos/libs/framework/whatever de plus en plus complexe et qui sont deprecated 6 mois plus tard. La vitesse a laquelle change Android me fatigue en tant que dev. L'OS est sympa d'un point de vue utilisateur mais quel purge d'un point de vue développement.
Je suis en grande partie d'accord avec toi mais plus nuancé... Quand il y a même pas un an tu te lances à fond dans un projet .net standard / .net core 3 et que maintenant on te dis : ben c'est fini ce sera .net 5.0 et .net standard on en parlera plus, tu te sens aussi un peu en mode "deprecated"
2  0 
Avatar de LeBressaud
Membre averti https://www.developpez.com
Le 01/12/2020 à 16:19
Citation Envoyé par stailer Voir le message
Je suis en grande partie d'accord avec toi mais plus nuancé... Quand il y a même pas un an tu te lances à fond dans un projet .net standard / .net core 3 et que maintenant on te dis : ben c'est fini ce sera .net 5.0 et .net standard on en parlera plus, tu te sens aussi un peu en mode "deprecated"
.NET 5 implémente .NET Standard 2.1 et antérieur donc au contraire c'est plutôt rassurant de voir que ça évolue tt en gardant la rétro-compatibilité, la majorité des lib actuels fonctionnent sans problème. Sinon mis à part le passage AspNet Core 2->3 qui était un peu raide le passage d'une version à l'autre se fait en général sans douleur
1  0 
Avatar de codec_abc
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 01/12/2020 à 13:37
Maintenant si Google pouvait laisser le design des APIs d'Android à Microsoft ça serait pas plus mal. Coté Microsoft on a en .Net des APIs simples à utiliser qui durent des années et coté Android, Google invente tous les 6 mois des nouvelles technos/libs/framework/whatever de plus en plus complexe et qui sont deprecated 6 mois plus tard. La vitesse a laquelle change Android me fatigue en tant que dev. L'OS est sympa d'un point de vue utilisateur mais quel purge d'un point de vue développement.
1  1 
Avatar de air-dex
Membre expert https://www.developpez.com
Le 01/12/2020 à 17:14
Citation Envoyé par stailer Voir le message
Je suis en grande partie d'accord avec toi mais plus nuancé... Quand il y a même pas un an tu te lances à fond dans un projet .net standard / .net core 3 et que maintenant on te dis : ben c'est fini ce sera .net 5.0 et .net standard on en parlera plus, tu te sens aussi un peu en mode "deprecated"
C'est juste une chicane au beau milieu d'une ligne droite.
0  0 
Avatar de stailer
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 02/12/2020 à 16:53
Citation Envoyé par LeBressaud Voir le message
.NET 5 implémente .NET Standard 2.1 et antérieur donc au contraire c'est plutôt rassurant de voir que ça évolue tt en gardant la rétro-compatibilité, la majorité des lib actuels fonctionnent sans problème. Sinon mis à part le passage AspNet Core 2->3 qui était un peu raide le passage d'une version à l'autre se fait en général sans douleur
J'ai pas dit que c'était plus compatible, j'ai dit que c'était "à ne plus utiliser". Une méthode deprecated tu peux tjs t'en servir... D'ailleurs en .net depuis le début c'est super bien géré on est d'accord
0  0