IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La Corée du Sud inflige une amende de 177 millions de dollars à Google pour avoir bloqué la personnalisation d'Android
C'est le deuxième revers de l'entreprise dans le pays en moins d'un mois

Le , par Sandra Coret

34PARTAGES

5  0 
Le régulateur antitrust de la Corée du Sud a infligé à Google une amende de 207 milliards de wons (176,64 millions de dollars) pour avoir bloqué des versions personnalisées de son système d'exploitation (OS) Android, ce qui constitue le deuxième revers du géant technologique américain dans le pays en moins d'un mois.

L'autorité de régulation s'inquiète du fait que la restriction de ces bifurcations du système d'exploitation a empêché l'émergence de concurrents viables à Android, tels qu'Amazon et Alibaba. Android est actuellement le système d'exploitation mobile le plus populaire au monde, et est installé sur plus de 80 % des smartphones dans le monde. Bien que le cœur d'Android soit open-source, les fabricants doivent signer un accord de partenariat pour bénéficier d'avantages tels que l'accès anticipé au système d'exploitation ainsi que l'accès au Google Play Store, un élément essentiel de l'expérience Android pour la plupart des utilisateurs de smartphones.

La Commission coréenne des pratiques commerciales loyales (KFTC) a déclaré que les conditions contractuelles de Google avec les fabricants d'appareils constituaient un abus de sa position dominante sur le marché qui limitait la concurrence sur le marché des systèmes d'exploitation mobiles.

Google a déclaré dans un communiqué avoir l'intention de faire appel de cette décision, affirmant qu'elle ignorait les avantages offerts par la compatibilité d'Android avec d'autres programmes et portait atteinte aux avantages dont bénéficient les consommateurs.

"La décision de la Korea Fair Trade Commission est significative dans la mesure où elle offre une opportunité de rétablir la pression concurrentielle future sur les marchés des systèmes d'exploitation mobiles et des applications", a déclaré Joh Sung-wook, président de la KFTC, dans un communiqué.

L'autorité antitrust a déclaré qu'il pourrait s'agir de la neuvième plus grosse amende qu'elle ait jamais imposée.

La KFTC a déclaré que Google avait entravé la concurrence en obligeant les fabricants d'appareils à se conformer à un "accord anti-fragmentation" (AFA) lorsqu'ils signaient des contrats clés avec elle concernant les licences des magasins d'applications.

Google a précédemment déclaré que ses AFA étaient nécessaires pour garantir que les applications fonctionnent sur un plus grand nombre de téléphones Android.


En vertu de la décision, il est interdit à Google de forcer les fabricants d'appareils à signer des contrats AFA, permettant ainsi à ces derniers d'adopter des versions modifiées du système d'exploitation Android sur leurs appareils.

"Les mesures correctives incluent les domaines émergents liés aux appareils intelligents tels que les smartwatches et les téléviseurs intelligents", a également déclaré le président Joh Sung-wook.

Par exemple, Samsung Electronics Co Ltd,(005930.KS) a lancé une smartwatch avec un système d'exploitation personnalisé en 2013, mais est passé à un autre système d'exploitation après que Google a considéré cette initiative comme une violation de l'AFA, a indiqué la KFTC. Samsung Electronics s'est refusé à tout commentaire.

L'amende intervient le jour de l'entrée en vigueur d'un amendement à la loi sud-coréenne sur les entreprises de télécommunications, communément appelée "loi anti-Google".

Adoptée fin août, cette loi interdit aux opérateurs de magasins d'applications tels que Google d'exiger des développeurs de logiciels qu'ils utilisent leurs systèmes de paiement. Cette exigence avait effectivement empêché les développeurs de prélever une commission sur les achats in-app.

L'année dernière, l'organisme antitrust indien a ordonné une enquête sur les allégations selon lesquelles Google abusait de sa position sur le marché pour promouvoir son application de paiement et forçait les développeurs d'applications à l'utiliser.

Source : Régulateur antitrust de la Corée du Sud

Et vous ?

Que pensez-vous de ces décisions prises à l'encontre de Google ?

Voir aussi :

La Russie a infligé à Google une amende de 3 millions de roubles pour avoir enfreint la législation sur les données personnelles, a indiqué le tribunal de district Tagansky de Moscou

Google condamné à une amende de plus de 100 millions d'euros en Italie pour abus de position dominante, sur sa plateforme Google Play

Google écope d'une amende de 268 millions de dollars et appliquera certains de ses engagements à l'échelle mondiale, alors que la France s'attaque à la puissance publicitaire de la Big Tech

Google condamné à payer une amende de plus de 30 millions d'euros pour avoir abusé de sa position dominante, et favorisé son service de comparaison de prix pour l'hébergement en Turquie

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de TOUGMA
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 20/09/2021 à 17:58
Et qu'en est-il de Facebook préinstallé sur les Samsung? J'ai été désagréablement surpris après l'achat d'un Samsung Galaxy A9 (2018) que Facebook est préinstallé comme une application système. La seule option qui m'était offerte était de rooter d'abord le téléphone avant de pouvoir la désinstaller, perdant du même coup sécurité et ne pouvant plus utiliser le dossier sécurisé KNOX.
0  0