IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le chiffre d'affaires de Huawei dans le secteur des smartphones pourrait chuter de 30 à 40 milliards de $ en 2021
Les nouveaux flux de croissance liés à la 5G ne pouvant pas compenser les pertes

Le , par Sandra Coret

50PARTAGES

3  0 
La société chinoise Huawei Technologies verra les revenus de son activité de smartphones chuter d'au moins 30 à 40 milliards de dollars en 2021, les nouveaux flux de croissance ayant peu de chances de combler le manque à gagner dans les prochaines années, a déclaré le président Eric Xu.

Alors que la firme "s'est habituée aux sanctions américaines" qui lui sont imposées depuis 2019, ses nouveaux domaines d'activité liés à la 5G ne peuvent pas compenser les pertes de l'activité des téléphones, a déclaré M. Xu, qui est président tournant cette année, lors d'une conférence de presse à Pékin vendredi.

L'ancien président américain Donald Trump a placé Huawei sur une liste noire des exportations en 2019 et lui a interdit d'accéder à des technologies critiques d'origine américaine, entravant sa capacité à concevoir ses propres puces et à s'approvisionner en composants auprès de fournisseurs extérieurs.

Les sanctions ont particulièrement touché les activités de Huawei dans le domaine des smartphones.

Autrefois brièvement le plus grand vendeur de smartphones au monde, Huawei a quitté les rangs des cinq premiers fournisseurs chinois au deuxième trimestre pour la première fois en plus de sept ans, selon le cabinet d'études Canalys.

Les smartphones ont tout de même rapporté environ 50 milliards de dollars de revenus l'année dernière, selon M. Xu. Huawei a enregistré la plus forte baisse de revenus de son histoire au premier semestre 2021, générant 320,4 milliards de yuans. (49,57 milliards de dollars)

Xu a déclaré que son "plus grand espoir" pour l'entreprise est qu'elle existe encore dans cinq à dix ans.

Les efforts de la Chine pour développer son industrie des semi-conducteurs ont montré des "résultats assez encourageants", a déclaré Xu, mais relever les défis de la chaîne d'approvisionnement de Huawei prendra beaucoup de temps.


Nouveaux domaines de croissance

L'administration Biden s'est montrée peu encline à réduire la pression sur Huawei jusqu'à présent, la secrétaire américaine au commerce Gina Raimondo ayant déclaré qu'elle prendrait de nouvelles mesures contre l'entreprise si cela s'avérait nécessaire.

L'entreprise a cherché de nouveaux domaines de croissance tels que la 5G et les mises à niveau des infrastructures basées sur l'IA dans les aéroports et les mines. La Chine sera un leader mondial dans l'application de la technologie 5G dans les prochaines années, a déclaré Xu.

L'entreprise explore également des investissements dans des domaines qui n'ont rien à voir avec la chaîne d'approvisionnement en puces, a déclaré Xu.

Il a été rapporté en août que la Commission de supervision et d'administration des actifs d'État de Tianjin (SASAC), qui supervise les entreprises soutenues par le gouvernement local, a demandé aux entreprises contrôlées par la municipalité de migrer leurs données des opérateurs du secteur privé vers un système de cloud soutenu par l'État d'ici l'année prochaine.

Interrogé sur l'établissement d'un cloud d'État chinois et sur la manière dont le plan de la SASAC de Tianjin affecterait Huawei, Xu a déclaré que Huawei examinait sa position en tant que fournisseur de services potentiel.

Il a également souligné que cette initiative ne venait pas du gouvernement de l'État ou du gouvernement local de Tianjin, sans donner plus de détails.

Il a ajouté que, selon lui, l'idée de mettre en place une infrastructure en cloud séparée serait probablement apparue parce que les fournisseurs de services en cloud existants ne font pas un travail suffisant pour assurer aux utilisateurs qu'ils peuvent placer leurs données sur leurs systèmes.

Source : Huawei

Et vous ?

Que pensez-vous de ces déclarations venant d'Huawei ?
Pensez-vous que la firme chinoise cessera d'exister d'ici dix ans, dû aux différentes sanctions américaines ?
Quel est votre avis sur un potentiel cloud d'Etat chinois ?

Voir aussi :

Huawei sort son propre ordinateur de bureau avec un système d'exploitation national (chinois) basé sur Linux
Et son propre processeur ARM


« Huawei a volé nos technologies et créé une "porte dérobée" pour espionner le Pakistan », allègue Business Efficiency Solutions (BES) dans une plainte déposée contre le géant chinois

Huawei évincé du cœur de l'Union européenne, alors que Nokia remporte des contrats 5G en Belgique

Les États-Unis autorisent Huawei à acheter des puces automobiles, ce qui provoque des réactions négatives

Huawei a testé un logiciel d'IA qui pourrait reconnaître les minorités ouïghoures et alerter la police, le système de reconnaissance faciale appartient à Megvii, une autre société chinoise

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !