IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le régulateur antitrust indien condamne Google à une amende de 162 millions de dollars pour abus sur la plateforme Android
Et lui ordonne de modifier son approche considérée anticoncurrentielle

Le , par Sandra Coret

5PARTAGES

5  0 
La Commission de la concurrence de l'Inde (CCI) a déclaré que Google a tiré parti de sa position dominante sur des marchés tels que la recherche en ligne et la boutique d'applications pour Android, afin de protéger la position de ses applications comme Chrome et YouTube dans les navigateurs Web mobiles et l'hébergement de vidéos en ligne.

La CCI a également interdit à Google de conclure certains accords de partage des revenus avec les fabricants de smartphones, notant que ces pratiques l'aidaient à s'assurer l'exclusivité de ses services de recherche "à l'exclusion totale de ses concurrents."

Google a refusé de commenter l'ordonnance.


"Les marchés devraient être autorisés à se faire concurrence par les mérites et il incombe aux acteurs dominants (dans le cas présent, Google) de veiller à ce que leur comportement n'affecte pas cette concurrence par les mérites", a déclaré la CCI dans un communiqué.

La société américaine est confrontée à une série d'affaires antitrust et au renforcement des réglementations existantes dans le secteur des technologies en Inde.

L'organisme de surveillance de la concurrence examine séparément la conduite commerciale de Google sur le marché des téléviseurs intelligents et son système de paiement in-app.

L'enquête relative à Android, qui a débuté en 2019, a été déclenchée par une plainte déposée par deux jeunes associés de recherche antitrust indiens et un étudiant en droit. L'affaire indienne est similaire à celle à laquelle Google a été confronté en Europe, où les régulateurs ont imposé une amende de 5 milliards de dollars à l'entreprise pour avoir forcé les fabricants à préinstaller ses applications sur les appareils Android.

L'Inde a ordonné jeudi à Google de ne pas empêcher les utilisateurs de smartphones de désinstaller ses applications préinstallées telles que Google Maps et Gmail.

La CCI a également demandé à Google de permettre aux utilisateurs de choisir le moteur de recherche de leur choix pour tous les services pertinents lorsqu'ils configurent un téléphone pour la première fois.

Le système d'exploitation Android de Google équipe 97 % des 600 millions de smartphones en Inde, selon Counterpoint Research.

Source : La Commission de la concurrence de l'Inde (CCI)

Et vous ?

Quelle est votre opinion sur cette nouvelle condamnation de Google ?

Voir aussi :

L'UE devrait infliger une nouvelle amende record à Google pour infraction à la législation antitrust, concernant ses restrictions sur AdSense

La Cour d'appel de Paris confirme l'amende de 150 millions d'euros infligée à Google en 2019, pour abus de position dominante avec sa plateforme publicitaire Google Ads

Antitrust : Bruxelles inflige une amende de 1,49 milliard d'euros à Google, après 3 ans d'enquête sur ses restrictions sur AdSense

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de smarties
Membre expert https://www.developpez.com
Le 09/01/2023 à 9:29
S'il y a des bonnes idées, ça ne sert à rien de tout réinventer.
2  0 
Avatar de weed
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 29/10/2022 à 20:33
Je ne me sens pas concerné parce que j'utilise le store F-droid en priorité et Aurora sans compte Google pour les applis qui manquent.

Quand une entreprise domine le marché sans conteste, l'entreprise a des obligations afin de maintenir une libre concurrence. Le libéralisme est le plus bénéfique pour l'économie du pays mais malheureusement avec Google on tend vers l'ultra libéralisme. Il faut en effet freiner les ardeurs de Google. Nulle entreprise ne peut être au-dessus des lois du pays.
1  0