IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Huawei ressuscite avec une croissance de 64 % tandis que les ventes de l'iPhone d'Apple s'écroulent en Chine
Les sanctions ont écrasé Huawei un certain temps, mais Huawei est clairement de retour

Le , par Jade Emy

11PARTAGES

6  0 
Les ventes de l'iPhone d'Apple en Chine ont chuté de 24 % au cours des six premières semaines de 2024 par rapport à l'année précédente, selon Counterpoint Research. Au cours de la même période, la société chinoise Huawei a vu ses ventes bondir de 64 % sur son marché domestique, selon le rapport.

Cette baisse de vente d'Apple en Chine intervient alors que le géant américain de la technologie est confronté à une concurrence féroce dans le pays de la part de ses rivaux locaux. Outre la résurgence des ventes de Huawei sur le segment le plus cher du marché chinois des téléphones, Apple a également été "écrasé par les prix agressifs pratiqués par des marques comme Oppo, Vivo et Xiaomi". La Chine, qui est l'un des plus grands marchés d'Apple, a également vu les ventes globales de smartphones diminuer de 7 % au cours de la même période, selon le rapport.

Huawei a connu des difficultés pendant des années en raison des sanctions américaines, mais ses ventes ont bondi après la sortie de sa série Mate 60 de smartphones 5G en août. C'est une surprise de taille, car l'entreprise chinoise a été privée de puces et de technologies clés nécessaires à l'internet mobile 5G. Honor, qui est la marque de smartphones détachée de Huawei en 2020, est la seule autre marque du top 5 à avoir vu ses ventes augmenter en Chine au cours de la période, selon le rapport. Les ventes de Vivo, Xiaomi et Oppo ont également chuté au cours des six premières semaines de l'année, selon Counterpoint.

Le rapport indique également que la part d'Apple sur le marché chinois des smartphones est tombée à 15,7 %, contre 19 % l'année dernière, ce qui place l'entreprise en quatrième position, alors qu'elle avait perdu sa place de numéro deux. Huawei est quant à lui passé à la deuxième place, sa part de marché ayant augmenté de 9,4 % l'année précédente à 16,5 %. Bien que ses ventes aient chuté de 15 % au cours de l'année écoulée, Vivo est resté le fabricant de smartphones le plus vendu en Chine, selon Counterpoint.

Apple a commencé à offrir des réductions sur ses sites officiels en Chine le mois dernier avant de subventionner certains modèles d'iPhone par l'intermédiaire de ses magasins phares sur la plateforme de marché Tmall d'Alibaba la semaine dernière. Un ralentissement de la demande en Chine pourrait affecter le chiffre d'affaires d'Apple, qui a déjà déçu les investisseurs lors de la publication de ses résultats le mois dernier. L'entreprise a déclaré que les ventes en Chine s'élevaient à 19,05 milliards d'euros au cours des trois derniers mois de 2023, en baisse par rapport aux 21,87 milliards d'euros de l'année précédente.


Voici les points principaux du rapport de Counterpoint Research :

  • Les ventes unitaires de smartphones en Chine ont diminué de 7 ;% en glissement annuel au cours des six premières semaines de 2024.
  • Apple a chuté de 24 ;% sur la période en raison d'une forte concurrence et d'un mois de janvier 2023 anormalement élevé.
  • La sous-performance des principaux fournisseurs OPPO et vivo a également maintenu la croissance globale dans le rouge.
  • La demande continue pour Huawei : La demande continue pour la série Mate 60 de Huawei a contribué à soutenir un début d'année difficile.
  • La faible confiance des consommateurs et le peu de nouveaux lancements sont susceptibles de tempérer la croissance à court terme.


Les ventes globales de smartphones en Chine ont diminué de 7 % en glissement annuel au cours des six premières semaines de 2024, avec des fournisseurs clés comme Apple, OPPO et vivo qui ont connu des baisses à deux chiffres.

L'iPhone d'Apple a connu des difficultés au cours des premières semaines de l'année pour plusieurs raisons. "Tout d'abord, il a dû faire face à une forte concurrence dans le haut de gamme de la part d'un Huawei en pleine résurrection, tout en se faisant écraser au milieu par des prix agressifs de la part d'entreprises comme OPPO, Vivo et Xiaomi", a déclaré l'analyste principal Mengmeng Zhang, ajoutant que "bien que l'iPhone 15 soit un excellent appareil, il ne présente pas d'améliorations significatives par rapport à la version précédente, de sorte que les consommateurs se sentent bien de conserver les iPhones d'ancienne génération pour l'instant".

Par ailleurs, il convient de noter que les six premières semaines de 2023 ont été marquées par des chiffres anormalement élevés, d'importantes ventes d'unités ayant été reportées de décembre 2022 en raison de problèmes de production, ce qui a eu pour effet d'amplifier la comparaison négative en glissement annuel.Huawei a continué d'attirer et de satisfaire une forte demande pour sa série Mate 60, l'un des seuls points positifs du début de l'année.

"La confiance des consommateurs devra augmenter pour stabiliser le marché, mais c'est difficile à dire en ce moment avec tout ce qui se passe, en particulier dans le secteur de l'immobilier", a déclaré l'analyste principal Ivan Lam, qui a ajouté : "En ce qui concerne Apple, il y a plus de marge de manœuvre à court terme. Les promotions agressives de ce week-end n'en sont qu'un exemple." La croissance globale devrait rester dans le rouge au cours du premier trimestre 2024 en raison de dépenses modérées et de quelques lancements de nouveaux produits.


Source : Counterpoint Research

Et vous ?

Pensez-vous que ce rapport est crédible ou pertinent ?
Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

L'action Apple chute à la suite d'informations selon lesquelles Huawei vendrait plus que les nouveaux téléphones Apple en Chine, selon Counterpoint Research et des analystes de Jefferies

Huawei se battait autrefois pour sa survie. L'entreprise parvient à près de 100 milliards de dollars de revenus en 2023. «Nous sommes pratiquement de retour sur la bonne voie», estime son président

Apple s'empare de la première place sur le marché des smartphones en 2023, avec une part de marché record, malgré une baisse de 3,2 % du marché global, selon le rapport d'IDC

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Fagus
Membre expert https://www.developpez.com
Le 08/03/2024 à 12:38
C'est toute l'histoire de la mondialisation en Chine.
1) les occidentaux pensent délocaliser chez eux à bas coût et conquérir le vaste marché chinois
2) les chinois clonent le produit... puis l'améliorent pour moins cher.
3) les occidentaux découvrent qu'ils n'ont plus d'usines, plus de débouchés en chine et pour les plus idiots d'entre eux qu'ils ont supprimé toutes leurs barrières douanières pour exporter, mais que non seulement ils n'ont plus rien à exporter mais qu'en plus la chine exporte tout ce qu'ils savaient faire, chez eux.

Les occidentaux pensent sur le temps court. (plein de bénéfices à court terme).
Les Chinois ont le temps long. Ils savaient qu'on les prenait pour des idiots (corvéables pour pas cher). Ils ont fait semblant d'être idiots.
6  0 
Avatar de marc.collin
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 08/03/2024 à 17:06
Citation Envoyé par Fagus Voir le message
C'est toute l'histoire de la mondialisation en Chine.
1) les occidentaux pensent délocaliser chez eux à bas coût et conquérir le vaste marché chinois
2) les chinois clonent le produit... puis l'améliorent pour moins cher.
3) les occidentaux découvrent qu'ils n'ont plus d'usines, plus de débouchés en chine et pour les plus idiots d'entre eux qu'ils ont supprimé toutes leurs barrières douanières pour exporter, mais que non seulement ils n'ont plus rien à exporter mais qu'en plus la chine exporte tout ce qu'ils savaient faire, chez eux.

Les occidentaux pensent sur le temps court. (plein de bénéfices à court terme).
Les Chinois ont le temps long. Ils savaient qu'on les prenait pour des idiots (corvéables pour pas cher). Ils ont fait semblant d'être idiots.
tu as juste oublier de dire qu'il doit avoir facile 10 fois plus d'ingénieur qui sort des universités chinois qu'américaine...

avec la guerre économique que livre les usa face à la chine afin des ralentir pour ne pas perdre leur place, la chine part de loin pour certain domaine
2  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 10/03/2024 à 12:40
Citation Envoyé par Fagus Voir le message
C'est toute l'histoire de la mondialisation en Chine.
1) les occidentaux pensent délocaliser chez eux à bas coût et conquérir le vaste marché chinois
2) les chinois clonent le produit... puis l'améliorent pour moins cher.
3) les occidentaux découvrent qu'ils n'ont plus d'usines, plus de débouchés en chine et pour les plus idiots d'entre eux qu'ils ont supprimé toutes leurs barrières douanières pour exporter, mais que non seulement ils n'ont plus rien à exporter mais qu'en plus la chine exporte tout ce qu'ils savaient faire, chez eux.

Les occidentaux pensent sur le temps court. (plein de bénéfices à court terme).
Les Chinois ont le temps long. Ils savaient qu'on les prenait pour des idiots (corvéables pour pas cher). Ils ont fait semblant d'être idiots.
Exactement. Dans l'ensemble, l’orgueil des occidentaux qui consiste à penser que c'est là ou le produit est conçu qui compte et pas là ou il est produit. Alors que dans la réalité, le lieu de production compte plus ; c'est d'ailleurs comme ça que l'occident a pu développer son industrie par le passé, ingénieurs compris. L'innovation est surtout partie d'en bas de la production... Beaucoup d'ingénieurs du siècle dernier on commencés en bas de l'échelle.
1  0