IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'Inde ordonne à Google d'autoriser les paiements par des tiers, et inflige au géant américain une amende de 113 millions de dollars pour pratiques anticoncurrentielles

Le , par Sandra Coret

6PARTAGES

19  0 
La Commission de la concurrence de l'Inde (CCI) a déclaré que Google a utilisé sa "position dominante" pour forcer les développeurs d'applications à utiliser son système de paiement in-app, notant que la vente de biens numériques in-app est un moyen clé pour les développeurs de monétiser leur travail.

La décision de la CCI est le dernier revers en date pour Google sur l'un de ses marchés prioritaires, où l'organisme de surveillance lui a infligé jeudi une nouvelle amende de 162 millions de dollars pour des pratiques anticoncurrentielles liées à son système d'exploitation Android, et lui a demandé de modifier son approche de la plate-forme Android.

Google n'a pas répondu à une demande de commentaire. Le géant américain peut faire appel de ces ordonnances devant un tribunal indien.

Outre l'amende, il a été demandé à Google d'adopter huit mesures correctives ou ajustements opérationnels dans un délai de trois mois, notamment de ne pas empêcher "les développeurs d'applications d'utiliser des services tiers de facturation/traitement des paiements, que ce soit pour les achats in-app ou pour l'achat d'applications", selon l'ordonnance de 199 pages de la CCI.

Google doit assurer une transparence totale dans la communication avec les développeurs d'applications et les détails des frais de service facturés, ajoute l'ordonnance de la CCI.


Cette décision représente un soulagement majeur pour les startups et les petites entreprises indiennes qui s'opposent depuis longtemps à la politique de Google consistant à imposer l'utilisation de son propre système de paiement aux développeurs d'applications.

L'enquête sur l'écosystème de paiement de Google a été lancée en 2020, après qu'une plainte antitrust ait été déposée contre Google. L'organisme de surveillance a gardé l'identité du plaignant confidentielle à sa demande.

Naval Chopra, associé antitrust au cabinet d'avocats indien Shardul Amarchand qui représentait ce plaignant, a déclaré mardi que l'ordonnance de la CCI contribuera à assurer une concurrence saine et à réduire les coûts pour les développeurs d'applications.

"L'ordonnance de la CCI enjoignant à Google d'autoriser d'autres systèmes de traitement des paiements supprimera la barrière artificielle que Google avait érigée", a déclaré M. Chopra, qui a refusé de révéler le nom du plaignant pour lequel il avait déposé la plainte.

Le géant des moteurs de recherche fait également l'objet d'une enquête distincte sur sa conduite commerciale sur le marché indien des téléviseurs intelligents.

Il a qualifié la décision prise jeudi par la CCI de "revers majeur pour les consommateurs et les entreprises indiens", ajoutant qu'il allait examiner l'ordonnance et décider des prochaines étapes.

Google a fait l'objet de critiques dans le monde entier, y compris en Corée du Sud, pour avoir imposé aux développeurs de logiciels utilisant sa boutique d'applications d'utiliser un système de paiement propriétaire qui prélève des commissions pouvant atteindre 30 % sur les achats effectués dans une application. Dernièrement, Google a commencé à autoriser d'autres systèmes de paiement dans un plus grand nombre de pays.

Selon Counterpoint Research, le système d'exploitation Android de Google équipe 97 % des 600 millions de smartphones que compte l'Inde.

Source : La Commission de la concurrence de l'Inde (CCI)

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

L'Inde ordonne aux sociétés VPN de collecter et de transmettre les données des utilisateurs, des données qui seront stockées pendant au moins cinq ans même si le client a annulé son abonnement

Le régulateur antitrust indien condamne Google à une amende de 162 millions de dollars pour abus sur la plateforme Android, et lui ordonne de modifier son approche considérée anticoncurrentielle

Une enquête antitrust menée en Inde révèle que Google a abusé de la position dominante d'Android, utilisant son "énorme puissance financière" pour nuire illégalement à ses concurrents

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de smarties
Membre expert https://www.developpez.com
Le 09/01/2023 à 9:29
S'il y a des bonnes idées, ça ne sert à rien de tout réinventer.
2  0 
Avatar de weed
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 29/10/2022 à 20:33
Je ne me sens pas concerné parce que j'utilise le store F-droid en priorité et Aurora sans compte Google pour les applis qui manquent.

Quand une entreprise domine le marché sans conteste, l'entreprise a des obligations afin de maintenir une libre concurrence. Le libéralisme est le plus bénéfique pour l'économie du pays mais malheureusement avec Google on tend vers l'ultra libéralisme. Il faut en effet freiner les ardeurs de Google. Nulle entreprise ne peut être au-dessus des lois du pays.
1  0