IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Android 13 porte la configuration minimale requise à 2 Go de RAM et 16 Go de stockage,
Elle optimise la mémoire des applications

Le , par Bruno

5PARTAGES

6  0 
Niharika Arora, ingénieur en relations avec les développeurs chez Google, a annoncé dans un billet de blog le 8 septembre la quatrième et dernière bêta d'Android 13 avant son lancement officiel, qui, selon la société, est « dans quelques semaines seulement ». Il n'y a pas beaucoup de changements avec cette dernière mise à jour, car Google a déjà atteint la stabilité de la plate-forme avec Android 13 beta 3 le mois dernier. Google indique que la quantité minimale de RAM pour Android Go, la version bas de gamme d'Android, est désormais de 2 Go pour Android 13, alors qu'elle était auparavant de 1 Go.

La configuration "Go" est un élément que Google continuera à développer. À partir d'Android 8.1, la configuration Go est obligatoire pour les appareils dotés de 1 Go de RAM ou moins, de sorte que sur le marché des téléphones d'entrée de gamme, il faut s’attendre à voir beaucoup de téléphones Go Edition à l'avenir. Android (Go edition) est un système d'exploitation mobile conçu pour les smartphones d'entrée de gamme dotés de moins de RAM. Android (Go edition) fonctionne de manière plus légère et économise les données, ce qui permet aux fabricants d'équipements d'origine (OEM) de créer des appareils d'entrée de gamme abordables qui offrent des possibilités aux personnes. Les exigences en matière de RAM sont indiquées ci-dessous.


Toutefois, l'augmentation des exigences du système signifie que tout téléphone qui ne répond pas aux spécifications minimales ne sera pas en mesure de mettre à jour Android 13. Les nouveaux téléphones lancés avec Android 13 devront répondre aux exigences minimales pour être éligibles à la licence Play Store, bien que le lancement avec une version plus ancienne d'Android (avec des exigences inférieures) sera encore une option pendant un certain temps.

« Le système d'exploitation Android met la puissance de l'informatique à la portée de tous. Cette vision s'applique à tous les utilisateurs, y compris ceux qui utilisent des téléphones d'entrée de gamme et qui sont confrontés à de réelles contraintes en matière de données, de stockage, de mémoire, et plus encore, il était particulièrement important pour nous de bien faire les choses car, lorsque nous avons annoncé Android (édition Go) pour la première fois en 2017, les personnes utilisant des téléphones bas de gamme représentaient 57 % de toutes les expéditions d'appareils dans le monde », a déclaré Niharika Arora.

La société a publié la première bêta pour les développeurs en février et a fait des annonces notables avec le lancement de la deuxième bêta publique en mai lors de sa conférence des développeurs. Les précédentes versions bêta d'Android 13 ont été lancées avec plusieurs nouvelles fonctionnalités, notamment un outil d'autorisation des notifications et un sélecteur de photos pour limiter les images auxquelles une application peut accéder, ainsi que des icônes d'applications à thème et la prise en charge de la langue par application. La nouvelle norme Bluetooth LE Audio est également prise en charge. Android 13 s'appuie également sur les optimisations pour les tablettes que Google a introduites dans 12L.

Android Go est une version allégée d'Android, dont certaines des fonctions les plus gourmandes en mémoire vive sont désactivées, et qui s'accompagne d'une suite d'applications "Go" légères et spécialement conçues. Les exigences de Google n'affecteront pas beaucoup le marché américain - même les appareils tels que ce téléphone Walmart à 30 dollars, qui est très bon marché, ont 3 Go de RAM et 32 Go de stockage. Les exigences d'Android Go visent principalement à faire respecter les exigences des équipementiers des pays en développement, où il est encore possible de trouver des appareils dotés de 1 Go de RAM. Google affirme qu'aujourd'hui, plus de 250 millions de personnes utilisent Android Go.

Android Go n'est pas une version totalement différente d'Android : le système d'exploitation est le bon vieux Android 8.1 Oreo avec un tag spécial « low ram » inversé, qui le transforme en « Go Edition ». Il vient avec une suite d'applications spéciales "Go" de Google, qui sont destinées aux appareils bas de gamme et aux utilisateurs des pays en développement.

Dans le billet de blog, Google indique aux développeurs que la mise à jour inclut une version candidate d'Android 13 pour les appareils Pixel et l'émulateur Android et que toutes les surfaces orientées vers les applications sont définitives, y compris les API SDK et NDK, les comportements système orientés vers les applications et les restrictions sur les interfaces non SDK. Avec ces éléments et les derniers correctifs et optimisations, Google affirme que la version bêta finale donne aux développeurs tout ce dont ils ont besoin pour terminer leurs tests.

Optimisation de la mémoire des applications

Libérer la mémoire de type cache dans onTrimMemory() : onTrimMemory() s'est toujours avéré utile pour une application afin de réduire la mémoire inutile de son processus. Pour mieux connaître le niveau de réduction actuel d'une application, il est possible d’utiliser ActivityManager.getMyMemoryState(RunningAppProcessInfo), puis essayer d'optimiser/réduire les ressources qui ne sont pas nécessaires.

GBoard a utilisé le signal onTrimMemory() pour réduire la mémoire inutile lorsqu'elle est en arrière-plan et qu'il n'y a pas assez de mémoire pour faire tourner autant de processus d'arrière-plan que souhaité, par exemple, en réduisant l'utilisation inutile de la mémoire des expressions, de la recherche, du cache des vues ou des extensions ouvrables en arrière-plan. Cela leur a permis de réduire le nombre de fois où ils sont tués par une faible quantité de mémoire et le RSS moyen en arrière-plan. La taille de l'ensemble résident (RSS) est essentiellement la partie de la mémoire occupée par votre processus d'application qui se trouve dans la mémoire principale (RAM). Pour en savoir plus sur RSS.

Vérifiez si malloc peut être remplacé par mmap lors de l'accès à des fichiers volumineux et en lecture seule : mmap n'est recommandé que pour lire un fichier volumineux en mémoire ('read-only memory mapped file'). Le noyau dispose de certaines optimisations spéciales pour les fichiers mappés en mémoire en lecture seule, comme le déchargement des pages inutilisées. En général, cela est utile pour charger des actifs volumineux ou des modèles ML.

Planification des tâches qui nécessitent des ressources similaires (CPU, IO, mémoire) de manière appropriée : la planification simultanée peut conduire à l'exécution en parallèle de plusieurs opérations gourmandes en mémoire, ce qui les amène à se disputer les ressources et à dépasser l'utilisation maximale de la mémoire de l'application.

L'application Camera from Google a détecté de nombreux problèmes, a limité l'utilisation maximale de la mémoire et a optimisé son application en allouant les ressources de manière appropriée, en séparant les tâches en tâches intensives pour le processeur, en tâches à faible latence (tâches qui doivent être terminées rapidement pour une bonne expérience utilisateur) et en tâches IO. Planifiez les tâches dans les bons pools de threads/exécuteurs afin qu'elles puissent s'exécuter de manière équilibrée sur des appareils aux ressources limitées.

Trouvez et réparez les fuites de mémoire : Combattre les fuites est difficile mais il existe des outils comme Android Studio Memory Profiler/Perfetto spécifiquement disponibles pour réduire l'effort pour trouver et réparer les fuites de mémoire. Les applications Google ont utilisé ces outils pour identifier et corriger les problèmes de mémoire, ce qui a permis de réduire l'utilisation/empreinte mémoire de l'application. Cette réduction a permis à d'autres composants de l'application de fonctionner sans ajouter de pression mémoire supplémentaire sur le système.

Source : Android

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Android 13 est disponible pour les téléphones Pixel. L'OS permet de sélectionner uniquement les médias spécifiques auxquels les applications vont accéder et bien d'autres

Google lance un projet pilote de facturation par des tiers sur le Play Store comme requis par une coalition de développeurs, mais le géant de la Tech ne réduira les frais que de 4 % malgré l'ouverture

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 12/09/2022 à 14:19
il faudrait m'expliquer ou part la ram (et le cpu).
Que ce soit de windows 95 à windows 11 ou d'android 4 à android 13, il n'y a pas eu grand chose en plus pour l'utilisateur justifiant une hausse de la consommation des ressources.

La plupart des utilisateurs utilise leurs téléphones pour regarder une vidéo sur youtube/réseaux sociaux, consulter des mails, envoyer des sms, gps et prendre une photo.
Bref des usages bureautique qu'un os light et bien optimisé suffirait.

le problème quand on lance android et windows 10/11 ce sont les tonnes de bloatware qui tourne en arrière plan qui bouffe des ressources et de la batterie inutilement. Les services de google play en 1er, essayer une rom custom sans c'est le jour et la nuit niveau perf et autonomie.
Meme remarque sous windows 11, sans les merde MS d'arriere plan c'est 2 fois moins énergivore et encore je suis gentil.
0  1